Réutiliser à Peckham

Une solution alternative à des problèmes locaux

Dans un contexte de surconsommation, une méthode alternative qui puisse récupérer et réutiliser les déchets volumineux pour résoudre des problèmes locaux pourrait permettre aux gens de mieux réfléchir sur leur réalité matérielle. Partant d'une réflexion sur la réorientation des objets, ce projet de recherche a exploré deux études de cas à Peckham, au sud de Londres. Dans cette zone urbaine, les déchets ont permis la construction d’abris pour des chats errants et la conception d’un jardin créatif pour les résidents du quartier; tous deux des projets réalisés spontanément par de simples citoyens.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/16

En adoptant une approche participative, j'ai tout d’abord observé et interrogé ces bricoleurs en tant que chercheur, documentant leur travail à l’aide de mon appareil photo, puis je me suis engagé en tant que designer, proposant des solutions aux problèmes rencontrés pour les chats errants et les divers éléments du jardin créatif. Ainsi, toutes les actions menées entre mai et août 2017 ont eu pour but d'améliorer les deux projets, d'expérimenter avec des déchets volumineux dans un processus collaboratif et de reconnaître les diverses pratiques de réutilisation comme alternatives pour faire face aux défis sociaux actuels.

Publié: 26 septembre 2017

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/40