Wake Up Some.where

DHUB, Musée du Design de Barcelone

Wake up Some.where est un atelier conçu et réalisé en novembre 2015 dans le cadre des activités du FAD au Musée du Design de Barcelone. L'atelier a consisté à présenter le projet Somewhere, en invitant les participants à développer une réflexion critique sur les sujets abordés, tout en échangeant des expériences pratiques et pouvoir commencer à développer de nouvelles actions à partir des résultats du projet. L’atelier socioculturel a réuni 40 jeunes designers, architectes, professeurs, journalistes et anthropologues de cinq pays européens, pour travailler ensemble pendant quelques jours et imaginer des réponses alternatives aux politiques d’austérité actuelles, soulignant ainsi la relation dialectique entre le design et l'ethnographie.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/34

Atelier: Qui es-tu?

 

Qui sommes-nous? Nous sommes des êtres humains différents les uns des autres, qui respirent le même air et marchent sur la même terre. Vus de la lune, nous ressemblons à de petites fourmis qui dansent autour des arbres, bien que la forêt cache une réalité différente. Chaque individu observe les feuilles de l'arbre à sa façon. Certains voudront les caresser, d'autres chercheront à les arracher. Dans cet environnement partagé, nous finissons par nous battre contre l'air que nous respirons. Cependant, ces quelques explorateurs venus d'Espagne, du Portugal, de la Finlande, de la Pologne et de la Bosnie se sont réunis sous le même ciel étoilé de Barcelone, avec l'envie de changer certaines réalités. Dans un premier temps, les participants se sont décrits, en partageant leurs pensées sur un bout de carton et en répondant à une série de questions posées par les organisateurs de l'atelier. Par la suite, ils ont choisi une question sociologique sur laquelle travailler. Ils l'ont partagé avec une autre personne et ils ont essayé ensemble de représenter visuellement leur réponse tout en documentant le processus de recherche dans un débat plus large. L'atelier se termina avec trente-sept pièces de puzzle qui, ensemble, ont créé la communauté imaginée, avec son enthousiasme, sa timidité, son indifférence, son humour et sa passion ... Ce fut, le temps d'un atelier, une diversité unie qui a fini par refléter de nouvelles questions et de nouvelles réponses, concevant ainsi un tapis d'espoir à l'entrée d'une maison commune.

Publié: 4 décembre 2015

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/29

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/36