Salvador Allende et Victor Jara

Centro Salvador Allende, Barcelone

Le coup d'Etat militaire du 11 septembre 1973 renversa le président socialiste Salvador Allende au Chili, lequel se suicida après un dernier discours à la radio. Chaque année à Barcelone, comme dans de nombreuses villes du monde, un hommage est rendu à Allende et à son idéologie sociale et politique. Les deux œuvres murales ont eu pour but d’accompagner la cérémonie d’hommage et de rendre plus intime cette retrouvaille des Barcelonais, ainsi que des quelques exilés chiliens et autres ressortissants. L'hommage se perpétua une semaine plus tard – le 16 septembre – avec une nouvelle installation de rue en hommage au chanteur-compositeur et musicien chilien Victor Jara, meurtri sauvagement par des militaires chiliens la même année. Les deux montages photos ont évoqué des thèmes tels que la paix, l'égalité, la liberté et la nature, sources d'inspiration habituelles du musicien.

 

 

Publié: 18 octobre 2014

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/11

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/12